LES ACTIVITÉS TOURISTIQUES

Le territoire est dynamique avec de riches attraits touristiques (espaces naturels, sites et monuments, évènementiel de qualité et manifestations, patrimoine et culture).

Il propose des activités de plage de qualité par le biais de ses sites de grande renommée.

Les activités nautiques sont nombreuses grâce aux 10 ports et les 6 830 places qu’ils offrent au total.

Les capacités d’hébergement sont grandes avec le bouquet d’hôtels, de résidences de tourisme, de gîtes, chambres d’hôtels ou campings que propose l’espace communautaire. Ce dernier enregistre le nombre de séjours le plus important de la région.

 

QUELQUES CHIFFRES…
+ de 300 000 : nombre de lits touristiques, marchands (20%) et non marchands (80%)
1,6 millions : nombre de touristes à l’année, soit 12,9 M de nuitées et 763,4 M€ de dépenses annuelles dans le Golfe
18% : pourcentage des touristes varois présents chaque année sur le Golfe (19% des nuitées et 22% des dépenses varoises)

 

 

LA DIVERSIFICATION ÉCONOMIQUE

Les actions de l'Agence de promotion "Golfe de Saint-Tropez Tourisme" permettent une valorisation, une professionnalisation mais aussi une annualisation du tourisme. On peut citer pour ce faire la signature unique « Destination Golfe de Saint-Tropez », les Actions de promotion pour développer les ailes de saison, la valorisation et la qualification de l’offre auprès des professionnels, l’animation du réseau de professionnels, la large couverture de l’évènement du territoire ou encore l’intégration des opérations dans les réseaux départementaux, régionaux et nationaux.

En 2014 les ventes de produits touristiques sont en nette progression avec + 50%.

En tant qu’interlocuteur privilégié des professionnels, l’Agence de promotion "Golfe de Saint-Tropez Tourisme" a bénéficié du reversement direct de près de 700 000 € de ventes de loisirs, séjours packagés et hébergements.

 

Côté projet, l’élaboration de sentiers de randonnée intercommunaux est en cours.

 

Il faut savoir que tous les domaines de la vie locale impactent directement ou indirectement l’activité touristique et résidentielle du territoire. De l’aménagement urbain et paysager, au logement, en passant par le ramassage des déchets, les transports, les services divers tels que l’entretien de nos villages, la culture ou encore l’animation ont donc une action primordiale.

 

L’étude de potentialité économique des terrains délaissés par la DCNS, l’inscription du territoire dans la démarche de déploiement du Très Haut Débit « pour tous » (via le Schéma Départemental Territorial d’Aménagement Numérique), l’utilisation des outils d’urbanisme mis à disposition comme le Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) ou encore l’animation des acteurs économiques sont d’autres pistes actuellement creusées sur le territoire.