Protection de la Forêt contre les incendies mais aussi valorisation du massif forestier, la formule est aujourd’hui bien rodée. Et durant ces derniers mois, le service Forêt de la Communauté de communes a poursuivi ses efforts pour aborder la saison estivale le plus sereinement possible. Ce mardi 11 avril 2017 - en présence du Président Vincent MORISSE, du Service Départemental d’Incendie et de Secours du Var (SDIS), de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM) ainsi que du Département - a lieu la réception des travaux opérés depuis le début de l’année et oeuvrant dans ce sens.
Ces derniers ont été validés puis intégrés dans la base de données des sapeurs-pompiers.
Les principaux acteurs et partenaires de la lutte contre l’incendie ont visité, à cette occasion, 18 chantiers finalisés sur 8 communes du territoire.

 

 

 IMG 20170411 110557

(Le Président Vincent MORISSE est venu au Plan-De-La-Tour rencontrer les différents acteurs de la DFCI)

 

 

< 18 chantiers … et bien d’autres à venir

Les massifs forestiers de La Garde-Freinet, du Plan-De-La-Tour, de Grimaud, La Mole, Gassin, La Croix Valmer, Cogolin et Ramatuelle ont été mis en lumière. « D’autres chantiers sont à venir sur les autres communes du Golfe » tient à préciser le service Forêt.

Pour rappel, la DFCI est un axe majeur de l’action des pouvoirs publics pour faire face au fort risque de feu de forêt dans le Var. Et c’est en tant que maître d’ouvrage des travaux que la Communauté de communes aménage des coupures de combustibles.

Ces coupures - permettant de faciliter l’accès aux pompiers en cas d’incendie - sont toutes constituées d’un débroussaillement et d’une piste entretenus ainsi que de points d’eau.

 

 

< Interfaces habitats/forêt : pour aller encore plus loin dans la protection des biens et des personnes

Grâce à l’harmonisation des interfaces habitat/forêt actée le 15 décembre 2016 en Conseil communautaire, l’Intercommunalité peut même, aujourd’hui, aller encore plus loin dans la protection des personnes et des biens sur le territoire.

Le conseil communautaire ayant déclaré d’intérêt communautaire l’élaboration et la mise en œuvre de la politique d’interface habitat/forêt, les zones sensibles situées autour des zones urbaines denses sont ainsi concernées.

308,6 hectares ont été listés.

 

 

 

ok

(La réception des travaux s'est déroulée ce mardi 11 avril sous le soleil!)