La valorisation de tous les déchets recyclables de notre territoire – objectif affiché de la ComCom  ne peut être atteint sans un bon système de collecte et de transport.

Par conséquent, le Pôle Déchets ménagers et assimilés (DMA) mène actuellement une phase d'étude sur l'ensemble du territoire, afin de contrôler et d'améliorer le service de collecte effectué par ses prestataires.

 

Collecte nuit 2

En ce moment, en pleine période d'affluence estivale et donc d'importants pics de production de déchets, les contrôleurs effectuent des suivis quotidiens et même nocturnes !

 

Depuis le mois de février, deux agents sillonnent les douze communes et suivent les camions de collecte pour vérifier que tout fonctionne correctement : la fréquence de collecte, le nombre de bacs, leur localisation, etc. Les bacs sont relevés et géolocalisés afin de produire une cartographie des taux de remplissage et des taux de présentation par commune, par flux et selon les saisons... 

Ces contrôleurs ont déjà réalisé le suivi de près de 40 000 bacs, ce qui représente près de 2000 heures de travail et plus de 8000 km parcourus.

Cette étude devrait s'achever d'ici novembre et amener le Pôle DMA à revoir et optimiser les contrats passés avec ses prestataires.

 

Notons que pour réduire l'impact environnemental de son activité, le pôle DMA vient de remplacer une partie de son parc automobile par trois voitures hybrides.

Ces voitures qui roulent pour moitié à l'électrique sont utilisées en priorité par les deux contrôleurs pour réaliser leurs tournées de suivi, mais aussi par les Ambassadrices du Tri également beaucoup sur le terrain...

 

Yaris

Les trois nouvelles voitures hybrides du Pôle DMA : un geste pour l'environnement !